L'Agriculteur de l'Aisne 03 juin 2020 à 14h00 | Par Actuagri

Plan automobile : ne pas oublier le bioéthanol français

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le plan automobile présenté récemment par le président de la République «se concentre sur l’électrification des véhicules mais omet de le compléter par des solutions de mobilité durable locales et d’intérêt stratégique», déplore la filière française du bioéthanol. Pourtant, cette filière offre avec le Supereìthanol-E85 «une solution d’énergie renouvelable déjà disponible, issue de l’agriculture française et produite dans nos territoires». Ce carburant permet de réduire fortement les émissions nettes de gaz aÌ effet de serre et améliore la qualité de l’air. De plus, il «améliore notre indépendance énergétique». Parmi les réformes souhaitées, il y a la prise en compte de l’analyse de cycle de vie du carburant à la place d’une simple mesure du CO2 en sortie de pot d’échappement. «Grâce à l’absorption du CO2 par les plantes dont est issu le bioéthanol, les émissions nettes du carburant sont réduites de près de moitié par rapport à l’essence fossile, ce qui permet par exemple aux véhicules hybrides flex-fuel E85 d’obtenir d’excellentes performances environnementales», expliquent les professionnels de ce secteur. Ce changement de mesure relevant de la Commission européenne, la filière appelle donc le Gouvernement aÌ jouer un rôle moteur dans l’évolution de cette règlementation. Parmi les mesures concrètes pouvant être prises rapidement, la filière propose d’accorder une prime aÌ la conversion de 200 € aux ménages modestes qui font installer un boîtier de conversion E85 homologueì par l’Etat sur un véhicule essence ; et de Classer en Crit’Air 1 les véhicules flex-fuel E85 comme c’est le cas pour les véhicules associant essence et gaz. La filière bioéthanol française rassemble les fédérations de producteurs de blé (AGPB), de maïs (AGPM), de betteraves (CGB) et le Syndicat National des Producteurs d’Alcool Agricole (SNPAA).

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2048 | novembre 2020

Dernier numéro
N° 2048 | novembre 2020

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous