Le Réveil Lozère 11 septembre 2021 a 11h00 | Par GS

En augmentation, les troupeaux de mouflons refont parler d'eux

C'est un tracas supplémentaire sur les bords des gorges du Tarn. Le mouflon, réintroduit dans les années 70, est bien implanté dans deux noyaux près de Sainte-Énimie et des Vignes jusqu'à faire désormais partie du quotidien des agriculteurs du causse de Sauveterre.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
C'est un tracas supplémentaire sur les bords des gorges du Tarn. Le mouflon, réintroduit dans les années 70, est bien implanté dans deux noyaux près de Sainte Enimie et des Vignes jusqu'à faire désormais partie du quotidien des agriculteurs du causse de Sauveterre.
C'est un tracas supplémentaire sur les bords des gorges du Tarn. Le mouflon, réintroduit dans les années 70, est bien implanté dans deux noyaux près de Sainte Enimie et des Vignes jusqu'à faire désormais partie du quotidien des agriculteurs du causse de Sauveterre. - © Julien Beinat/Illustration

À Champerboux, Jacques Paradan a l'habitude de voir cet ongulé sur une de ses parcelles bordant le causse :« On l'appelle même la nurserie, parce que c'est là où ils se reproduisent » assure l'éleveur. Sept hectares où « la pousse de l'herbe est décalée » de plusieurs semaines du fait du broutage et du piétinement des mouflons. Pas de quoi pour autant l'amener à déclarer ces dommages : « on subit, mais on le tolère, ce n'est pas comme le sanglier ». D'autant que pour lui, le mouflon est   [...]

 

� Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2135 | septembre 2021

Dernier numéro
N° 2135 | septembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous