L'Agriculteur de l'Aisne 27 avril 2020 � 09h00 | Par Actuagri

Sécheresse : dégradation des cultures céréalières

Abonnez-vous R�agir Imprimer

Le déficit hydrique persiste en Europe (UE et bassin Mer Noire) n’épargnant que le Sud du continent : Italie et Espagne. La dernière note de l’Observatoire de l’évolution des cultures (Céré- obs.) constate une aggravation de l’état des cultures céréalières dans l’hexagone. La notation, pour la semaine du 14 au 20 avril des surfaces en conditions de culture ressort à 58 % à « bonnes à très bonnes » pour le blé tendre contre 61 % la semaine précédente et 79 % pour la période correspondante de l’an dernier. Le blé dur est la seule céréale à maintenir sa moyenne hebdomadaire à 63 %, mais contre 70 % l’année dernière, l’orge d’hiver à 57 % perd trois points par rapport à la semaine du 6 au 13 avril et 15 points sur l’an dernier, tandis que l’orge de printemps, affaiblie par le retard des semis, affiche la plus forte baisse : 69 % contre 78 % la semaine précédente et 86 %, l’an dernier même date. Cette situation climatique inquiète les marchés et contribue grandement à la fermeté des cours, du blé tendre en particulier, avec des vendeurs très réservés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions �mises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se r�serve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et r�glements en vigueur, et decline toute responsabilit� quant aux opinions �mises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2103 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2103 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous