L'Agriculteur de l'Aisne 02 mars 2021 a 17h00 | Par Gaetane Trichet

Prêt pour un grand nettoyage de printemps ? Attention repoussée en mai

Ramasser et trier un maximum de déchets sur l'ensemble du territoire régional, tel est l'objectif de l'opération Hauts-de-France Propres. Et si vous voulez y participer les 19, 20 et 21 mars, il reste des places. Explications.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © Fédération des Chasseurs de l'Aisne

Créée en 2017 par les Fédérations des chasseurs et des pêcheurs de la Somme au niveau des cours d'eau et dénommée Somme Propre, l'opération Hauts-de-France Propres qui consiste à ramasser les déchets qui polluent les champs, les bords de routes, les cours d'eau, les chemins... s'est vite étendue à toute la région. Au fil des années, en partenariat avec la Région, chaque fédération fait partie du comité d'organisation et fait le relais sur son département. Les volontaires, entreprises, écoles, associations, collectivités, citoyens peuvent prendre part à la démarche en organisant un ramassage ou en participant à l'un d'entre eux. En 2020, l'opération a mobilisé plus de 49 000 personnes au niveau régional, dont 12 447 scolaires, répartis sur 1229 points de ramassages. «Cela a permis de couvrir un total de 5000 m3 de déchets. Ces chiffres ne comprennent pas l'Oise, le département ayant dû annuler l'opération au vu de la crise du Covid-19» ont expliqué Patrick Ercolessi, Nicolas Voyard, Nicolas Pangole, respectivement vice-président, chargé de communication et référent pour l'opération Hauts-de-France Propres à la Fédération des chasseurs de l'Aisne.

Se mobiliser pour la bonne cause

D'année en année, la mobilisation qu'elle soit grand public ou scolaire, n'a cessé d'augmenter. Cette année, la crise sanitaire semble freiner un peu l'enthousiasme de participants. C'est pourquoi les organisateurs lancent un appel aux bonnes volontés pour être soit organisateur, soit participant. «Il suffit de s'inscrire sur le site internet Hauts-de-France Propres et d'opter pour une catégorie et un lieu de ramassage. Nous fournissons tout le matériel, la chasuble, les gants, les sacs poubelle», précise Patrick Ercolessi qui rappelle que les gestes barrières devront être respectés. «Aujourd'hui, 123 points de ramassage (grand public et écoles) ont été enregistrés au 17 février. Nous espérons que ce chiffre va augmenter fortement d'ici mars».

Les écoles fortement mobilisés dans l'Aisne

La première journée de l'opération, le vendredi, en l'occurrence le 19 mars cette année, est réservée aux écoles primaires et collèges. En 2020, 12 447 scolaires ont participé au niveau régional dont 9 855 dans l'Aisne. «Les élèves sont nombreux à participer à nos journées. L'éducation à l'environnement commence par une initiation aux bons gestes» explique Nicolas Pangole. «Au-delà du nettoyage des territoires, cette opération permet aussi de faire découvrir des sites naturels et de donner envie de les préserver». Un diplôme d'Eco-citoyen est remis aux élèves à la fin de l'opération pour les remercier de leur participation.

Plus de 5000 m3 ramassés  

Le travail ne manque pas. «Plastiques, cannettes, électro-ménagers, verres... on trouve de tout» s'exclame Nicolas Voyard. Pour preuve, plus de 5000 m3 de déchets ont été ramassés dans les Hauts-de-France en 2020. Dans l'Aisne, sur les 288 de collecte on a comptabilisé 800 m3 de déchets. «C'est impressionnant ce que les gens peuvent jeter sans aucun scrupule».

Nicolas Pangole travaille en relation avec les centres de tris. Car oui, après avoir ramassé et mis en sac, les participants se retrouvent au point de départ et un pré-tri est réalisé. «Nous sommes associés aussi avec des agriculteurs. Dans certains cas, nous avons besoin d'une benne». D'autant que les exploitants connaissent très bien le problème de déchets dans leurs champs...

Pour participer à Hauts-de-France Propres, rien de plus simple !

Il est encore temps de répondre à l'appel lancé par les Fédérations de chasse et de pêche et la Région Hauts-de-France et de participer au nettoyage des territoires ouvert à tous. Les bénévoles peuvent se renseigner sur les points de ramassage organisés près de chez eux, en consultant la carte interactive, mise en place pour l'occasion, sur www.hautsdefrance-propres.fr. Elle est régulièrement mise à jour. Dans certains cas, il leur faudra s'inscrire auprès de l'organisateur du ramassage et dans d'autres, ils n'auront qu'à se rendre sur place le jour J, en se munissant, si possible, de leur propre matériel (gilet fluorescent et gants), la distribution de matériel par les référents se faisant dans la limite des stocks disponibles.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2116 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2116 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous