Le Réveil Lozère 18 mars 2023 a 08h00 | Par Aurélien Chastang

Le séchage en grange : un fonctionnement simple

Le séchage en grange repose sur la récolte d'un fourrage encore humide dont le séchage se poursuit en bâtiment par ventilation d'air chaud. Cette technique fait de plus en plus d'adeptes.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Le séchage en grange repose sur la récolte d'un fourrage encore humide dont le séchage se poursuit en bâtiment par ventilation d'air chaud. Cette technique fait de plus en plus d'adeptes.
Le séchage en grange repose sur la récolte d'un fourrage encore humide dont le séchage se poursuit en bâtiment par ventilation d'air chaud. Cette technique fait de plus en plus d'adeptes. - © Vincent Motin - Illustration

Le séchage en grange repose sur la récolte en vrac d'un fourrage avant le stade foin sec, à l'aide d'une auto-chargeuse. Un pré-fanage de 48 heures suffit généralement à augmenter le taux de matière sèche (MS) vers 50 à 60 %. Pour indication, ce taux de MS correspond à peu près au taux fixé pour la récolte d'enrubannage, l'herbe doit commencer à craquer, monter facilement dans l'auto-chargeuse, et ne pas coller aux dents de la griffe. Pour se donner des repères, il est possible d'utiliser   [...]

 

� Lire la suite sur le site Le Réveil Lozère

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2338 | septembre 2023

Dernier numéro
N° 2338 | septembre 2023

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS