L'Action Agricole Picarde 04 décembre 2020 a 06h00 | Par Alix Penichou

De nouveaux leviers pour booster la production de protéines végétales

L’intérêt de la culture des oléo-protéagineux n’est plus à démontrer. Mais des freins subsistent : lutte contre les ravageurs et maladies, débouchés peu rémunérateurs… Terres Inovia planche sur le sujet.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Terres Inovia annonce «plusieurs inscriptions de variétés de pois d’hiver et de printemps pour 2021 et au moins jusqu’en 2023, avec une amélioration en rendement et en teneur en protéines.»
Terres Inovia annonce «plusieurs inscriptions de variétés de pois d’hiver et de printemps pour 2021 et au moins jusqu’en 2023, avec une amélioration en rendement et en teneur en protéines.» - © A. P.




«La France a besoin de 400 000 t de protéines végétales chaque année pour l’élevage, mais nous en produisons à peine la moitié. La demande est également exponentielle pour l’alimentation humaine. Il y a un vrai intérêt à développer la culture des oléo-protéagineux», soutient Xavier Pinochet, responsable du département Méthodes et technologies innovantes chez Terres Inovia. Ces cultures s’avèrent aussi d’excellents atouts agronomiques   [...]

 

� Lire la suite sur le site L'Action Agricole Picarde

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2104 | janvier 2021

Dernier numéro
N° 2104 | janvier 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous