La Vie Charentaise 03 avril 2021 a 17h00 | Par Fabienne Lebon

« Comme une libellule » pour les enfants en mal d’écriture

Jamais entendu parler de la graphothérapie ? C’est bien dommage, car parfois ce coup de pouce à la rééducation à l’écriture peut soulager bien des enfants, au geste graphique malaisé. Christine Croizet a ouvert un cabinet à Jarnac. Elle organise des séances de « dépistage » gratuites, le samedi 10 avril.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Christine Croizet en séance de graphothérapie avec Clément, 11 ans.
Christine Croizet en séance de graphothérapie avec Clément, 11 ans. - © F.L.

Sur le col de sa veste, Christine Croizet porte une broche en forme de libellule. Le gracieux insecte est devenu l’emblème de la graphothérapeute, qui a donné ce nom à son cabinet, ouvert à Jarnac. Pourquoi la libellule ? « Parce que c’est le mot parfait, celui que l’on peut écrire sans lâcher le crayon ; sans compter la symbolique des deux « l » qui permet de s’envoler » répond cette professionnelle de la rééducation de l’écriture.
La graphothérapie s’adresse aux enfants, atteints de   [...]

 

� Lire la suite sur le site La Vie Charentaise

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2116 | avril 2021

Dernier numéro
N° 2116 | avril 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous