L'Agriculteur de l'Aisne 15 novembre 2021 a 14h00 | Par Gaëtane Trichet

Charlotte Vassant, nouvelle présidente de l'Union des syndicats agricoles de l'Aisne (USAA)

Les membres de l'USAA, réunis en conseil d'administration le 5 novembre à Laon, ont élu Charlotte Vassant à la tête du syndicat agricole et Hugues Bécret, secrétaire général.

Abonnez-vous Reagir Imprimer
Au centre Charlotte Vassant, entourée d'une partie du bureau de l'USAA.
Au centre Charlotte Vassant, entourée d'une partie du bureau de l'USAA. - © L'agriculteur de l'Aisne GT

Charlotte Vassant, agricultrice à Attily, vient d'être élue présidente de l'USAA en remplacement de Jean-Yves Bricout. Déjà bien connue du secteur agricole par ses engagements dans le syndicalisme, Charlotte Vassant entend poursuivre le travail entrepris par son prédécesseur. «La priorité c'est que l'USAA fasse entendre sa voix pour un syndicalisme économique. Nous sommes le premier secteur économique du département et nous tenons à maintenir le cap de la seconde ligne de front en offrant, du petit déjeuner au dessert, toutes les bonnes ficelles du circuit court à l'export» a-t'elle expliqué.

Accompagner les adhérents

«Nous devons redonner à chaque personne qui traverse des difficultés la possibilité de rebondir à travers l'association Réagir 02 pour que chacun retrouve de la valeur ajoutée et le goût de son travail. Avec la Chambre d'agriculture, nous rechercherons toutes les synergies pour que notre adhérent ait tous les ressorts pour son entreprise afin de se diversifier et de gérer au mieux son entreprise de demain». La nouvelle présidente a également annoncé que, face au défi de la PAC, «nous mettons tout en oeuvre pour que chaque adhérent ne perde rien. 100 % des agriculteurs doivent être éligibles aux écorégimes. Il est hors de question qu'avec les négociations menées, l'anticipation qui a été la nôtre avant l'été, nous n'arrivions pas à tout mettre en oeuvre pour y arriver !».

Charlotte Vassant souhaite également mettre en avant la communication, notamment avec la création de Symbiose 02 pour vendre les «diagnostics bas carbone en grandes cultures et dans les haies comme c'est déjà possible en élevage avec France Carbone Agri». Cette association travaillera sur l'inventaire et la connaissance de la biodiversité, facteurs de solutions dans la recherche de solutions sans phyto. Le but étant au final pour les agriculteurs, d'être rémunérés pour services environnementaux.

En mode projet pour toutes les filières

Charlotte Vassant a décidé avec son équipe, de  continuer à porter haut et fort la valeur travail, tout en améliorant la sécurité au travail du patron et de ses salariés pour continuer le développement des entreprises axonaises. «L'emploi ne doit pas être un problème mais une solution. Notre préoccupation au sein de l'équipe restera la promotion du métier, la formation et l'aide au recrutement et à son suivi tout au long de la carrière du salarié» a-t'elle détaillé, assurant que l'accompagnement en ressources humaines serait intensifié pour les adhérents.

Pour le développement du plan stratégique à horizon 2030 «en mode projet», «chacun doit trouver ses solutions pour implanter son projet avec l'aide des animateurs de terrain pour une intégration en synergie avec le territoire. Avec notre syndicat le portage de projet devient concret». Développer les projets de territoires, mixtes et multisectoriels pour emmener la ferme axonaise devant d'autres horizons fait également partie du programme de la nouvelle équipe de l'USAA qui continuera à travailler avec toutes les organisations professionnelles agricoles.

Nouvelles générations et syndicalisme

L'installation et le renouvellement des générations sont aussi des dossiers prioritaires pour la présidente. L'enjeu est important puisque plus de la moitié des agriculteurs ont plus de 50 ans et partiront bientôt à la retraite. Elle voit dans ce dossier, la nécessité pour l'USAA de se réorganiser pour toujours mieux répondre aux attentes de ses adhérents. «Nous devrons faire avec la nouvelle génération où le nombre, le management et les compétences seront différentes».  Pour Charlotte Vassant, le syndicalisme et les revendications portées seront le fruit de réflexions et d'un réel travail d'équipe. «La défense professionnelle devra se renforcer avec plus de ressources dans l'environnement juridique et le numérique. Nous trouverons les ressources par de multiples actions de mobilisation et il nous faudra nous allier avec d'autres acteurs pour faire entendre notre voix !». On l'aura compris, la nouvelle équipe poursuivra les travaux engagés par ses prédécesseurs et abordera les nouveaux dossiers en se basant sur l'engagement, la détermination, le collectif pour un accompagnement et une défense des agriculteurs toujours plus pertinente. Car l'Union fait la force...

Dans sa lourde tâche, Charlotte Vassant sera accompagnée par Hugues Bécret, élu secrétaire général. Et Jean-François Langlet qui lui, reste secrétaire général adjoint.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2148 | décembre 2021

Dernier numéro
N° 2148 | décembre 2021

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous