L'Agriculteur de l'Aisne 22 février 2022 a 14h00 | Par Actuagri

Antibiotiques de croissance : la France prend les devants

Abonnez-vous Reagir Imprimer
- © L'agriculteur de l'Aisne

«Il est interdit d'importer, d'introduire et de mettre sur le marché en France des viandes et produits à base de viande issus d'animaux ayant reçu des antimicrobiens pour favoriser la croissance ou augmenter le rendement», indique l'arrêté du ministère de l'Agriculture publié au Journal officiel du 22 février. Concrètement il revient aux importateurs de s'assurer auprès de leurs fournisseurs que la viande importée est «saine d'antibiotiques utilisés comme activateurs de croissance». «La pratique est courante sur les volailles en Ukraine, au Brésil et en Thaïlande ainsi qu'aux Etats-Unis sur les bovins», précise-t-on au ministère. La preuve d'une «viande saine» peut être fournie par une attestation ou bien un certificat fourni par un tiers ou «un label comme il en existe dans les importations de bois comme le PEFC», explique-t-on au ministère. L'objectif de cet arrêté qui anticipe l'entrée en vigueur de l'article 118 du règlement de l'Union européenne sur les médicaments vétérinaires (décembre 2018) est également de lutter contre l'antibiorésistance. «Néanmoins, plusieurs actes juridiques doivent encore compléter l'article 118 (..), pour que soient clairement établies les modalités du contrôle sanitaire à l'importation des produits d'origine animale aux frontières de l'Union européenne», précise un communiqué de presse du ministère du 22 février. L'arrêté donne un délai de deux mois «aux opérateurs ou aux metteurs en marché de viandes provenant de produits tiers (pour) adapter leurs procédures». D'une manière globale, «cet arrêté, c'est une application très concrète, dans notre quotidien, de l'approche "One Health", une seule santé, où santé humaine, santé animale et santé végétale sont liées», précise-t-on au ministère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions emises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Agriculteur de l'Aisne se reserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et reglements en vigueur, et decline toute responsabilite quant aux opinions emises,

L'Agriculteur de l'Aisne
La couverture du journal L'Agriculteur de l'Aisne n°2219 | mai 2022

Dernier numéro
N° 2219 | mai 2022

Edition de la semaineAnciens numérosABONNEZ-VOUS